1. Accueil
  2. Actualités
  3. Quel apport personnel pour un projet de construction de maison neuve ?

Quel apport personnel pour un projet de construction de maison neuve ?

Quel est le niveau minimum d’apport pour une maison neuve ? Maisons INEA, constructeur de maisons en Ille-et-Vilaine, répond à toutes vos questions !

Vous souhaitez démarrer un projet de construction de maison ? Pour financer le coût de la maison neuve, vous allez avoir besoin de souscrire un emprunt auprès d’une banque ou d’un autre organisme prêteur. Or, avant de vous accorder votre crédit, il y a de grandes chances que la banque vous demande de justifier d’un apport personnel. Quel est le niveau minimum d’apport pour une maison neuve ? Est-il possible de faire construire une maison sans aucun apport ? Comment faire pour se constituer un apport pour un premier achat immobilier ? Maisons INEA, constructeur de maisons en Ille-et-Vilaine, répond à toutes vos questions.

Qu’est-ce qu’un apport dans un projet immobilier ?

Dans un projet de construction de maison ou d’achat immobilier, l’apport personnel représente la somme d’argent que l’acheteur est capable d’injecter pour financer le bien sans avoir recours à un emprunt. L’apport personnel se révèle souvent essentiel pour obtenir un crédit immobilier, car il témoigne auprès des banques de la stabilité financière de l’acheteur. De plus, il montre que ce dernier est capable d’épargner régulièrement et qu’il a anticipé son projet immobilier. L’apport personnel est donc un signal positif qu’envoie l’acheteur aux banques. Il lui permet de décrocher un crédit plus simplement, et surtout à des conditions plus intéressantes (meilleurs taux d’intérêt et garanties).

Quel montant d’apport minimum est exigé par les banques ?

La plupart des banques demandent que les acheteurs justifient d’un apport personnel pour leur accorder un crédit immobilier. Elles exigent généralement que cet apport représente 10 % du prix de vente ou de construction du bien immobilier. Ainsi, si vous achetez ou vous faites construire une maison à 200 000 €, les banques vous demanderont, en théorie, d’apporter 20 000 €.

Ces 10 % servent à couvrir les frais de notaire et les frais de garantie qui représentent des frais additionnels pour les banques. En effet, si l’acheteur n’est plus en mesure de financer son bien immobilier, la banque qui lui a prêté de l’argent peut toujours le saisir et le revendre pour récupérer les fonds. Toutefois, elle ne récupère pas les frais de notaire et les frais de garantie. Les organismes prêteurs exigent donc ce niveau d’apport dans le plan de financement du bien afin de limiter les risques en ayant la certitude de récupérer la totalité des fonds en cas de défaut de paiement.

Bon à savoir : dans le cas d’un projet de construction de maison, certains organismes prêteurs peuvent demander aux acheteurs d’apporter plus, jusqu’à 20 %, car elles incluent l’achat du terrain dans le projet global.

Est-il possible de financer sa maison neuve sans aucun apport ?

Si justifier d’un apport personnel est souvent une condition nécessaire pour obtenir un crédit immobilier, cela n’a rien d’obligatoire. En effet, les organismes prêteurs ont le droit de financer des projets immobiliers même si les acheteurs ne justifient d’aucun apport. On appelle cela un financement à 110 %, car il couvre l’intégralité du prix du bien, plus les frais additionnels (frais de notaire et garantie). Il s’agit d’un type de financement rare qui n’est accordé qu’aux profils d’emprunteurs les plus solides, c’est-à-dire :

  • En CDI (avec période d’essai achevée) ou justifiant de 3 années d’exercice pour les TNS
  • Justifiant d’un faible taux d’endettement (moins de 35 % des revenus)
  • Disposant d’un reste à vivre conséquent
  • Ayant des comptes bien gérés

Comment se constituer un apport pour financer sa maison neuve ?

Hormis ces rares exceptions, l’apport personnel reste une condition nécessaire pour acquérir un bien immobilier. C’est pourquoi il peut être intéressant de vous constituer un apport pour financer votre future maison dès que vous commencez à avoir un revenu.

Quelques astuces pour se constituer un apport personnel :

  • Épargner une partie de ses revenus tous les mois en les plaçant sur un livret A, un livret jeune…
  • Ouvrir un PEL pour y placer de l’argent qui sera bloqué pendant cinq ans
  • Placer son épargne salariale et attendre d’investir pour l’utiliser
  • Se renseigner sur les crédits aidés à l’image du prêt à taux zéro si vous êtes primo-accédant ou PAS si vos revenus sont modestes

Vous souhaitez faire construire une maison en Ille-et-Vilaine ? Quel que soit votre niveau d’apport personnel, Maisons INEA vous aide à mener à bien votre projet de vie, du plan de financement à la remise des clés.

Nous contacter