1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les conditions à remplir pour être considéré comme primo-accédant

Les conditions à remplir pour être considéré comme primo-accédant

Pour obtenir le statut de primo-accédant, certaines conditions doivent être remplies. En effet, pour être éligible à ce statut, vous devrez cocher les conditions suivantes.

Le statut de primo-accédant est souvent une condition nécessaire pour prétendre à différentes aides qui facilitent le financement de sa résidence principale. Ainsi, si vous avez pour projet de faire construire une maison, il est intéressant de vérifier si vous pouvez bénéficier du statut de primo-accédant. Quelles sont les conditions requises pour être considéré comme primo-accédant ?  Qu’est-ce qu’un primo-accédant ? Quels avantages offre ce statut ? Maisons INEA, constructeur de maisons individuelles, répond à toutes vos questions sur la primo-accession.

Primo-accédant : les conditions

Est considérée comme primo-accédant une personne qui n’a jamais été propriétaire de sa résidence principale, ou qui n’en possède pas une depuis les deux années précédant une nouvelle acquisition immobilière en résidence principale. Ainsi, il est possible d’être primo-accédant tout en ayant déjà été propriétaire de sa résidence principale. Il suffit d’avoir été locataire pendant au moins 24 mois avant d’investir dans une nouvelle résidence principale.

La primo-accession est donc conditionnée à l’achat d’une résidence principale. Le fait de ne pas être propriétaire de sa résidence principale permet d’obtenir ce statut, et ce, dans l’objectif d’en acquérir une nouvelle. De ce fait, le statut de primo-accédant peut donc être accordé aux personnes propriétaires d’une autre typologie de bien : investissement locatif, résidence secondaire, garage, terrain…

Le statut de primo-accédant en couple

Les couples qui investissent dans une résidence principale peuvent aussi être considérés comme primo-accédants. Pour cela, chaque membre du couple ne doit pas avoir été propriétaire d’un logement en résidence principale durant les deux ans précédant la nouvelle acquisition. Si l’un des deux acquéreurs ne remplit pas ces conditions, le statut de primo-accédant ne peut pas être accordé au couple.

Les avantages d’être primo-accédant

Si le statut de primo-accédant se révèle très avantageux, c’est parce qu’il permet de prétendre à différentes aides utiles pour financer l’achat ou la construction d’une résidence principale.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

La primo-accession est une condition nécessaire pour être éligible au Prêt à taux zéro (PTZ). Il s’agit d’un crédit immobilier à un taux d’intérêt nul reversé par des organismes prêteurs agréés par l’État qui permet de compléter le financement de sa résidence principale.

Outre le statut de primo-accédant, l’éligibilité au PTZ est conditionnée :

  • À l’achat d’un bien neuf, d’une construction de maison, ou l’achat d’un bien ancien impliquant d’importants travaux de rénovation,
  • Au secteur géographique (Zone A, A bis, B et C),
  • Aux ressources de l’acquéreur : elles ne doivent pas dépasser un certain plafond qui évolue en fonction du nombre de personnes qui constituent le foyer et du secteur géographique

Quoi qu’il en soit, le PTZ se révèle très avantageux, car il permet de financer jusqu’à 40 % du prix de l’acquisition immobilière.

Le Prêt d’accession sociale (PAS)

Le Prêt d’accession sociale (PAS) a été conçu pour aider les foyers disposant de revenus modestes à acheter ou à faire construire leur résidence principale. En respectant des conditions d’éligibilité relativement similaires au PTZ, le PAS permet aux primo-accédants de bénéficier d’un crédit à un taux d’intérêt plafonné pour financer tout ou partie de leur projet de construction.

Le prêt accession d’Action Logement

Si vous travaillez dans une entreprise du secteur privé cotisant à Action Logement, vous pouvez bénéficier pour la construction de votre maison d’un prêt accession. Il s’agit d’un crédit d’un montant maximum de 40 000 €, dans une limite de financement de 40 % du coût total de l’opération, à un taux d’intérêt avantageux de 0,5 %.

Le Prêt conventionné (PC)

Le prêt conventionné est un crédit à un taux d’intérêt plafonné, octroyé par une banque ayant signé une convention avec l’État. À la différence du PTZ et du PAS, ce crédit peut être accordé aux primo-accédants sans condition de ressources.

Vous l’aurez compris, le statut de primo-accédant offre de belles opportunités pour financer la construction de sa maison neuve. À noter que les crédits présentés en amont sont cumulables et permettent, sous certaines conditions, de financer 100 % de l’opération immobilière.

Vous souhaitez réaliser votre premier achat maison ? En choisissant de faire construire avec Maisons INEA, vous vous offrez l’opportunité de bâtir une habitation sur mesure tout en optimisant son financement.